BLOG >
Le colloque des délégués: un rassemblement d'enseignants
par Heidi Yetman, President  |  11/3/2017

Ayant assumé le rôle de déléguée syndicale pendant plusieurs années, j'attendais toujours avec impatience le colloque des délégués. C'était agréable de partir et de profiter de précieuses séances d'information et d'échanger avec des collègues d'autres écoles et centres. En tant qu'enseignant, nous vivons tous des expériences similaires et il était toujours rassurant pour moi de savoir que je n'étais pas seule. Grâce à cet évènement, je me suis fait de bons amis et j'ai rencontré des gens forts intéressants.

C'est à l'occasion d'un colloque des délégués que j'ai eu la chance de rencontrer la présidente à l'époque de la Fédération canadienne des enseignantes et enseignants (FCEE), Diane Woloschuck, qui a eu une grande influence sur ma décision de me présenter au poste de présidente. Je l'ai rencontrée à une autre occasion plusieurs années plus tard lors du Forum des femmes de la FCEE qui se déroulait à Winnipeg en 2015. Quand je lui ai mentionné que je songeais à me présenter comme présidente de mon syndicat, elle m'a dit : "N'y songe pas, fais-le!" Elle m'a expliqué que selon des études, les femmes ont tendance à croire qu'elles doivent avoir les compétences requises à 100 % pour occuper un poste sinon elles ne poseront pas leur candidature. D'autre part, les hommes ne se questionnent aucunement sur leurs compétences. Elle m'a fait réaliser que je devais franchir cette étape et devenir un modèle exemplaire pour les autres femmes de notre profession. Voilà pourquoi ce rassemblement des enseignantes/femmes peut se transformer en une expérience mémorable.

Le SEP a récemment tenu son colloque des délégués de 2017. En tant que présidente, ma perception du colloque a été bien différente. J'ai eu l'occasion d'assumer la fonction d'hôtesse d'un évènement formidable qui pourrait de nouveau avoir une influence sur quelqu'un d'autre. Assurément, ce colloque a pour but d'offrir un perfectionnement professionnel à nos délégués syndicaux et de les tenir au courant des divers enjeux de nature syndicale ou autre. Cette année, par exemple, nos délégués avaient l'opportunité de participer à des ateliers portant sur divers sujets tels le régime de retraite, l'assurance collective, le conseil d'école, les besoins particuliers, etc. De plus, nous avons accueilli deux conférencières et un conférencier: Cameron Gray de l'association Quebec Association of Geography and Global Educators, Eileen Kerwin Jones qui s'est adressé à l'auditoire sur le sujet de sexe et gendre ainsi que Nadia Naqvi qui nous a raconté les expériences qu'elle a vécues dans notre système d'éducation comme femme musulmane. Ces ateliers sont délibérément ouverts et intéressants dans le but de fournir non seulement des connaissances de base, mais d'atteindre une dimension morale profonde pour parfois les remettre en cause. Selon moi, cette dimension morale et la justice sociale font partie des responsabilités qu'assument les syndicats.

Un autre facteur important de ce rassemblement est que les délégués ont l'occasion de rencontrer des dirigeants syndicaux d'autres commissions scolaires. Sébastien Joly, président de l'APEQ, a également participé au colloque. Il s'est adressé aux délégués et est demeuré disponible pour discuter avec eux.

De plus, le colloque est l'évènement idéal pour partager et échanger entre enseignants de différents établissements d'enseignement et je crois bon de souligner ces faits pour l'année prochaine. Il existe un réel besoin de communiquer, de débattre et de concevoir.

J'aimerais remercier tous les délégués qui ont participé de façon active à ce colloque et je compte sur votre participation et votre engagement dans l'avenir.

TAGS: