BLOG >
Le projet de loi 62 cible les femmes musulmanes
par Heidi Yetman, President  |  12/12/2017

Lorsque le gouvernement québécois a adopté le projet de loi 62 favorisant le respect de la «neutralité religieuse» le 18 octobre dernier, j'ai été stupéfiée. Selon cette loi, il est interdit aux individus de se couvrir le visage lorsqu'ils font appel aux services publics. D'innombrables discussions entre membres de nos familles et nos amis ont suivi sur le sujet et nous en sommes tous venus à la même conclusion : la loi cible délibérément les femmes musulmanes et plus spécifiquement celles qui portent le niqab et le burka. Subséquemment, les études démontrent que 70 % des Québécois sont pour le projet de loi et 68 % des Canadiens souhaiteraient une telle interdiction dans leur propre province de résidence. Je n'aurais jamais pensé vivre dans un tel pays. J'ai toujours cru que le Canada était bien différent du «creuset» que sont les États-Unis. Je me suis sentie désenchantée et déçue par notre gouvernement.

Pendant que tout cela se passait, je pensais souvent à mon amie et collègue, Nadia Naqvi. Quelques jours seulement avant que cette loi ne soit adoptée, Nadia présentait un atelier intitulé «Nous avons survécu... nous devons persévérer : La vie en tant qu'enseignante et mère de famille musulmane» à l'occasion de notre colloque annuel des délégués. Elle s'est adressée à l'auditoire avec coeur en racontant les expériences qu'elle a vécues dans le système d'éducation, premièrement comme élève, et par la suite comme enseignante et mère de famille.

J'ai eu le plaisir de travailler avec Nadia pendant plusieurs années. Elle n'hésite pas à exprimer ses pensées et elle est une femme énergique et indépendante. Elle est également une formidable enseignante; ses élèves l'adorent. Maintenant, lorsque je rencontre Nadia, je ne vois pas son hijab; au contraire, je vois la femme déterminée et passionnée que j'en suis venu à connaître et admirer.

J'ai demandé à Nadia si nous pourrions partager l'une de ses histoires. Voici donc une courte histoire de Nadia, intitulée «I want to go home».


Pour lire l'histoire de Nadia: http://www.melindacochraneinternationalbooks.com/melindacochraneblogs/i-want-to-go-homea-short-story-by-nadia-naqvi

Le vendredi 1er décembre, un juge de la Cour supérieure a bloqué le projet de loi.

TAGS:
PROJET       LOI       62       HEIDI       BLOGUE       ENSEIGNANT