BLOG >
Reprenons le contrôle de nos comités
Savoir, c'est pouvoir!
par Heidi Yetman, President  |  4/23/2018

Il y a deux ans, j'ai lu « Flip the System » et cet ouvrage a contribué à renforcer mes sentiments envers l'éducation. L'ouvrage est un recueil de dissertations rédigées par des éducateurs de partout à travers le monde qui croient que l'éducation devrait être dirigée par les enseignants. Les enseignants devraient être à la base de toute décision qui concerne les élèves et les salles de classe. En retour, l'éducation deviendrait plus humanitaire et plus démocratique.

Où les enseignants peuvent-ils se faire entendre? Dans leurs comités-école, plus spécifiquement les comités suivants : VAR (programme de rémunération de la valeur ajoutée), le CP (comité de perfectionnement), le comité des fonds stagiaires-enseignants, le comité des besoins particuliers et le conseil d'école. Il est primordial pour les enseignants de siéger à ces comités.

Le CP n'existerait pas sans vous. Un montant de 240 $ est attribué pour chaque poste d'enseignement équivalent à temps plein pour le perfectionnement. En formation professionnelle, ce montant s'élève à 300 $. Environ 60 % de ces fonds sont remis directement aux écoles et sont contrôlés par le CP. Voilà pourquoi il est important pour les enseignants d'élaborer les politiques du CP sur le plan local et de décider de la façon dont ces fonds seront dépensés.

Le programme de VAR est décrit à l'annexe 26 de l'entente provinciale. Ces fonds font partie des règles budgétaires du MEES. Ce comité est responsable des décisions en ce qui a trait aux activités parascolaires sur le plan local selon les directives établies dans les Directives - VAR. Ces directives ont été élaborées par des enseignants en respectant les paramètres établis à l'annexe 26.

De plus, les enseignants qui accueillent des stagiaires-enseignants devraient siéger au comité pour les fonds stagiaires-enseignants, lequel comité se rencontre une fois que les fonds sont remis à l'école. Les enseignants qui ont collaboré avec les stagiaires pour la durée de leur stage devraient être impliqués dans la décision quant à l'attribution de ces fonds dans leur école.

Le comité des besoins particuliers devrait être impliqué dans les discussions portant sur la planification du nombre d'élèves par groupe. Ce comité est également responsable des décisions concernant les services pour les élèves à besoins particuliers dans votre école.

Et n'oublions pas le conseil d'école. Les enseignants de ce comité sont consultés sur divers sujets, comprenant les normes et procédures d'évaluation, le plan de réussite de l'école, la surveillance des élèves, les règles de conduite, etc. [1] La collaboration est un élément essentiel pour améliorer le milieu scolaire. Le SEP, en partenariat avec la commission scolaire, offre un atelier sur le conseil d'école pour faciliter le fonctionnement de cet important comité (communiquez avec le SEP pour plus de détails).

Savoir, c'est pouvoir!

Il est temps de reprendre le contrôle et de contribuer à l'avenir de votre école.



[1] Voir clause 4-4.02 de l'entente locale

TAGS: